🔊 Lire la page

Taille de police

Police (dyslexie)

Interlignage

Couleurs / Contraste

Malentendant ? Sourd ?

Facil'iti

facil'iti

Soutiens

Ils soutiennent
l’APHPP

SOUTIENS

Pour une plus grande
représentativité

 

Contactez-nous

L’APHPP se veut transpartisane au bĂ©nĂ©fice de tous pour une meilleure accessibilitĂ©, autonomie, employabilitĂ© et mobilitĂ©. Elle fĂ©dĂšre des adhĂ©rents de tout bord et de toute origine, Ă©lus, entreprises, sociĂ©tĂ© civile, en faveur d’une plus grande reprĂ©sentativitĂ©.

Bruno LE MAIRE, Ministre de l’Economie et des Finances

 

En 1967, George Pompidou recevait un rapport des mains de François Bloch-LainĂ© sur la situation du handicap en France. Ce rapport est Ă  l’origine de la prise en compte du handicap comme un enjeu fondamental.

Cinquante ans plus tard, cet enjeu reste plus que jamais d’actualitĂ©.

C’est un enjeu sociĂ©tal, puisque faire une place Ă  chacun dans notre sociĂ©tĂ© est le socle de la RĂ©publique française.

C’est un enjeu Ă©conomique, puisque l’insertion des personnes handicapĂ©es est source d’innovations sociales et technologiques.

C’est un enjeu politique, puisque l’Etat a un rĂŽle clĂ© Ă  assumer pour soutenir ces individus, parfois en situation de dĂ©tresse totale.

Pour toutes ces raisons, je soutiens la dĂ©marche engagĂ©e par Matthieu Annereau. L’Association Nationale pour la Prise en compte du Handicap dans les politiques Publiques et PrivĂ©es (APHPP) est un engagement fĂ©dĂ©rateur, qui rassemble les forces vives de notre pays pour une sociĂ©tĂ© plus inclusive.

Marie-Anne MONTCHAMP, SecrĂ©taire d’Etat chargĂ©e de la
Solidarité et de la Cohésion Sociale

 

Casser le plafond de verre stigmatisant les personnes handicapĂ©es doit ĂȘtre une prioritĂ© pour notre sociĂ©tĂ© française.

DĂšs 2010, en ma qualitĂ© de SecrĂ©taire d’Etat en charge de la SolidaritĂ© et de la CohĂ©sion sociale, je dĂ©nonçais l’insuffisance de la politique des quotas Ă  lutter contre les discriminations Ă  l’embauche.

Sept ans plus tard, les personnes handicapées restent deux fois plus touchées par le chÎmage que le tout public. Cette réalité malheureuse nous impose un devoir de coopération avec tous les acteurs concernés par le handicap : associations, entreprises, pouvoirs publics, élus de la nation.

Ces acteurs ont besoin d’un interlocuteur lĂ©gitime pour imaginer des modes de gestion et de carriĂšre plus adaptĂ©s Ă  notre temps pour une meilleure inclusion des personnes en situation de handicap.

C’est ce rĂŽle d’interlocuteur lĂ©gitime que veut prĂ©cisĂ©ment jouer l’Association Nationale pour la Prise en compte du Handicap dans les politiques Publiques et PrivĂ©es (APHPP). Par la voix de son PrĂ©sident, Matthieu Annereau, je sais que cette association apportera un nouvel Ă©lan Ă  la politique handicap.